Site touristique

Pour aider les PME à tirer leur épingle du jeu face aux géants planétaires du commerce en ligne, Ottawa vient de lancer le Programme canadien d’adoption du numérique.

Ainsi, une enveloppe de quatre milliards $ sur quatre ans est prévue pour soutenir jusqu’à 160 000 petites entreprises au pays, dont 70 M$ pour celles situées au Québec.

Les entrepreneurs auront deux options. Soit profiter d’une subvention d’un montant maximal de 2 400 $ pour aider les PME à faire le saut vers le commerce en ligne ou obtenir une subvention allant jusqu’à 15 000 $ pour couvrir les coûts liés à l’amélioration des technologiques numériques en place.

Les entreprises pourront également avoir recours aux services de conseillers en commerce électronique.

«La stratégie pour le moment est de valoriser l’achat local et d’accompagner nos entreprises pour qu’elles aient une meilleure présence en ligne», a résumé Pascale St-Onge, députée de Brome-Missisquoi et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

Vallier Daigle, photo La Voix de l'EST
Valoriser l’achat local  

«La stratégie pour le moment est de valoriser l’achat local et d’accompagner nos entreprises pour qu’elles aient une meilleure présence en ligne. Il faut que nos PME puissent offrir le même type de services que des multinationales comme Amazon. Je pense que cela permettra de rétablir un équilibre du marché», a indiqué Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

Les entreprises situées en campagne devraient avoir plus de faciliter à développer leurs ventes sur le Web.
«Les régions rurales sont frileuses et ne disposent pas des ressources pour se lancer dans le numérique. Il est important de mieux s’équiper et d’avoir des conseillers en numérique pour accompagner les entrepreneurs», mentionne Vallier Daigle, président du Réseau des Société d’aide au développement des collectivités (SADC) et du Centre d’aide aux entreprises (CAE).

 

Des cookies sont utilisés pour garantir le bon fonctionnement du site et son optimisation. Les renseignements recueillis nous permettent d’obtenir des mesures de l’audience, tels que le nombre de visiteurs, les pages les plus fréquentées et la technologie utilisée, dans une optique de statistiques et d’amélioration continue.