Site touristique

Raquette Kiskotuk ©PatricNadeau

Photo : Parc Kiskotuk, source : Patric Nadeau

La saison hivernale au Bas-Saint-Laurent a connu un excellent achalandage selon Tourisme Bas-Saint-Laurent, et ce, malgré l’arrivée un peu plus tardive de la neige. La saison a été marquée par le retour des visiteurs en provenance de l’Ontario et des États-Unis, la reprise en force du tourisme d’affaires ainsi que par la tenue de divers événements sportifs dont la 56e Finale des Jeux du Québec à Rivière-du-Loup. Le taux d’occupation dans les établissements d’hébergement de la région pour les mois de novembre, décembre, janvier, février et mars a enregistré une moyenne de 43 %, soit une hausse de 6,6 % comparativement aux mêmes mois de l’année précédente.

Avec de la neige en abondance et plus de 1 800 km de sentiers de qualité, la pratique de la motoneige est reconnue et fortement prisée au Bas-Saint-Laurent.  À elle seule, cette activité génère plus de 21,8 M$ en retombées annuellement.

 « En plus de la motoneige, nous remarquons une popularité grandissante pour les activités hivernales. » indique Pierre Levesque, président-directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent. « Notre région a beaucoup à offrir en hiver! Pensons entre autres au ski alpin, au ski de fond, à la glissade, à la raquette, au fat bike ou encore à la pêche sur glace. Tous nos attraits, lieux gourmands, services d’hébergement et de restauration font partie de cet écosystème et nous permettent d’offrir une expérience distinctive. J’aimerais souligner la qualité de l’accueil et l’excellent travail de tous ceux et celles qui interviennent auprès de la clientèle. Merci et bravo! »

Hausse des taux d’occupation dans les établissements d’hébergement

Les taux d’occupation dans les hébergements touristiques du Bas-Saint-Laurent ont connu une augmentation pour les mois de novembre, décembre 2022, janvier, février et mars 2023 comparativement à l’année précédente et même à ceux de 2019, avant la pandémie.

  • Novembre 2022 : 48,6 %, une augmentation de 2,6 % par rapport à 2021 et de 8,5 % par rapport à 2019.
  • Décembre 2022 : 37,7 % une augmentation de 4,8 % par rapport à 2021 et de 3,9 % par rapport à 2019.
  • Janvier 2023 : 36,3 % une augmentation de 16,7 % par rapport à 2022 et de 2,7 % par rapport à 2019.
  • Février 2023 : 44,3 % une augmentation de 4,9 % par rapport à 2022 et de 5,2 % par rapport à 2019.
  • Mars 2023 : 47,8% une augmentation de 3,8% par rapport à 2022 et 10,1% par rapport à 2019.

*Source : https://www.tourisme.gouv.qc.ca/fileadmin/banque-donnees/hebergement.html

pierre Lévesque PDG de Tourisme Bas-Saint-Laurent

Pierre Levesque
Président-directeur général
Tourisme Bas-Saint-Laurent

Des campagnes de promotion attrayantes et efficaces!

Les campagnes de promotion touristique régionales et nationales menées par Tourisme Bas-Saint-Laurent représentent des investissements de plus de 3 M$ annuellement incluant la promotion hors Québec effectuée en partenariat avec le Québec Maritime. Le positionnement Bas-Saint-Laurent – Prendre le temps invite les visiteurs à se déposer et à s’imprégner de la culture locale, de l’accueil chaleureux des habitants et des magnifiques paysages à couper le souffle.    
Dans le cadre de sa campagne de promotion hivernale, voici un aperçu des actions qui ont été déployées :

  • Site web bassaintlaurent.ca: en comparaison avec 2021-2022, près de 85 500 visiteurs (+42 %), 106 433 sessions (+43.7 %) et 424 318 pages vues (+150.8 %) pour la période de novembre 2022 à mars 2023;
  • Section motoneige du site bassaintlaurent.ca/fr/quoi-faire/motoneige/: plus de 13 430 visiteurs de novembre à mars, comparativement à 8 147 l’an dernier, une augmentation de 6 %;
  • Page Facebook Motoneige au Bas-Saint-Laurent : 4 566 abonnés, soit une augmentation de 5 % et 737 000 personnes ont vu les publications;
  • Publicités imprimées : Magazine motoneige, carte motoneige publiée en 25 000 exemplaires, Journal de Québec, Journal de Montréal, etc.;
  • Lancement du webzine À la BSL ca/;
  • Campagnes, chroniques radio et concours sur des stations de Québec, Sherbrooke, Rivière-du-Loup et Rimouski;
  • Participation de la région à la campagne nationale ski de l’Association des stations de ski du Québec
  • Série motoneige Snow Ride – émission sur le Bas-Saint-Laurent;
  • Tournées d’influenceurs : Au Queb et Nomade;
  • Numérique : infolettres, médias sociaux, bannières sur les sites de Québecor, Bell média et Radio-Canada, sites régionaux, billets de blogues, mots clefs sur Google Display, Campagne Quoi Faire au Québec avec Événement et Attraction Québec, carte motoneige numérique, plateforme vacances de Radio-Canada, etc.

En préparation de la saison estivale

L’équipe de Tourisme Bas-Saint-Laurent est à pied d’œuvre depuis quelques mois déjà et finalise les derniers détails et les placements médias de la campagne estivale qui en mettra, une fois de plus, plein la vue! Le tout nouveau guide touristique officiel, ainsi que l’ensemble des publications, peuvent être téléchargés dès maintenant sur le site : https://www.bassaintlaurent.ca/fr/publications/

À propos            
Tourisme Bas-Saint-Laurent a pour mission de travailler pour l’industrie touristique, avec les intervenants économiques, dans le but d’attirer le maximum de touristes, afin de créer de la richesse dans une perspective de développement durable. Les mandats de Tourisme Bas-Saint-Laurent consistent assumer un leadership rassembleur, à promouvoir le Bas-Saint-Laurent et à développer l’offre touristique. Le tourisme au Bas-Saint-Laurent représente un secteur essentiel de son économie : 850 entreprises, 8 500 emplois, 1,1 million de visiteurs et 345 millions de dollars en retombées touristiques annuellement. Tourisme Bas-Saint-Laurent bénéficie du soutien du ministère du Tourisme.

Photo: Saint-Fabien-sur-Mer
Source: Patric Nadeau

Des cookies sont utilisés pour garantir le bon fonctionnement du site et son optimisation. Les renseignements recueillis nous permettent d’obtenir des mesures de l’audience, tels que le nombre de visiteurs, les pages les plus fréquentées et la technologie utilisée, dans une optique de statistiques et d’amélioration continue.