Site touristique

Le thème du colloque de l’industrie touristique « Les temps changent » ne pouvait être plus à propos pour ce rendez-vous annuel, mercredi le 13 mars dernier à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup. Plus de 190 personnes ont participé aux ateliers et aux conférences de la journée et 175 personnes étaient présentes au « Souper-soirée découvertes » du Bas-Saint-Laurent.

« Les temps changent et apportent un lot de défis auxquels nous devons faire face » souligne monsieur Pierre Levesque, président-directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent.  « Le défi de la main-d’œuvre demeure bien présent, la transition numérique est plus que jamais une nécessité sans oublier l’adaptation aux changements climatiques. Nous allons devoir continuer d’être innovants, de rester à l’affût et de s’adapter à tous ces changements. »

Le défi de la main-d’œuvre  
Selon de récentes données de Service Québec, le nombre de personnes en emploi dans la population active est en recul au Bas-Saint-Laurent depuis décembre. La région compte plus de 3 000 postes vacants, ce qui représente un nombre supérieur au même trimestre en 2019 (avant la pandémie). Une baisse de travailleurs potentiels est prévue pour la tranche d’âge 15 à 64 ans jusqu’en 2035, selon l’Institut de la Statistique du Québec. Le taux de remplacement de la main-d’œuvre se situe à 6 personnes pour 10 au Bas-Saint-Laurent, alors que cette proportion est de 8 pour 10 à l’échelle du Québec.

La transition numérique      
À l’heure de l’intelligence artificielle et des systèmes de réservation en ligne, le Web est devenu incontournable pour le secteur du tourisme. Selon des données recueillies par Tourisme Bas-Saint-Laurent, 51 % des organisations membres détiennent un site transactionnel alors que 16 % des membres n’auraient toujours pas de site Web. Un membre sur deux maintient à jour ses heures d’ouverture et sa fiche sur Google. Tourisme Bas-Saint-Laurent offre un accompagnement et des aides financières afin d’aider ses membres à poursuivre leur virage numérique.

Les changements climatiques         
Selon Ouranos, un pôle d’innovation spécialisé en adaptation climatique, il faut s’attendre à des températures plus élevées de 2,8 % au Bas-Saint-Laurent d’ici 2050 de même qu’à des précipitations plus importantes, soit 75 mm et plus. Cette situation pourrait se traduire par une baisse d’enneigement et du couvert de neige en hiver, par un printemps plus hâtif, par des chaleurs extrêmes en été et un allongement de la saison chaude à l’automne. Le Tourisme durable et responsable et la transition quatre saisons sont des voies de développement prometteuses.

Une journée de réseautage bien remplie!  
En début de journée, les sujets de la gouvernance pour les OBNL, de positionnement marketing, de développement et d’opportunités de marchés ont été abordés. Animé par Meggie Bélanger, l’après-midi aura permis de brosser un portrait des défis et des tendances actuelles, de présenter des solutions et des façons de faire audacieuses.

Se sont succédé les conférences de Frédéric Dubé directeur général par intérim de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec et de Philippe Mast, co-fondateur CORTO.REV, puis un panel de quatre entrepreneurs inspirants :  Perle Morency de Côté Est, Patrice Fortier de La Société des Plantes, Donald Lebel du Domaine Floravie et Geneviève Allard-Viau de TERFA.

L’animation du souper-soirée « Découvertes du Bas-Saint-Laurent », a été confiée de nouveau à monsieur Christian Bégin, comédien, auteur et animateur aussi co-propriétaire du Jardin du Bedeau à Kamouraska. Le menu, concocté par le chef du restaurant le Boréal Univers Gourmand, a mis en valeur une diversité de produits de la région. L’ambiance musicale a été assurée par le groupe jazz Déjà Vu. Le sens de la vue n’était pas en reste avec la rencontre de Jean-Christophe Lemay, photographe animalier et de nature sauvage reconnu et de grand talent. Plusieurs bons coups de l’année ont été soulignés au cours de la soirée mettant en valeur les initiatives porteuses et structurantes dans le secteur du tourisme :

  • Le Cirque de la Pointe-Sèche avec son spectacle de cirque sur parois rocheuses;
  • Le Boréal Univers Gourmand, le tout nouveau restaurant de l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup;
  • Côté EST Kamouraska, avec son espace découverte « Boutique gourmande »;
  • Le Vieux Loup de mer, en périphérie du parc national du Bic, avec l’ajout du Garde-manger;
  • Le Motel Martinet de La Pocatière et sa nouvelle salle multimédia;
  • Le Théâtre du Bic avec les importantes améliorations apportées au bâtiment;
  • La coopérative d’escalade RIKI BLOC avec l’aménagement d’un centre d’escalade intérieur dans une ancienne église;
  • La Société des plantes à Kamouraska avec les agrandissements et les nouveaux espaces pour les visiteurs et les formations;
  • Musique Fest, une première édition de festival à Rivière-du-Loup en 2023;
  • Le Festival Archipel Kamouraska, un nouveau festival d’arts vivants multiciplinaire;
  • Chez Fabien, un micro-festival nomade initié par l’équipe du Vieux Théâtre de Saint-Fabien.
  • Le Domaine Carte Blanche, une maison d’hôte située dans l’ancien presbytère de Lac-des-Aigles qui a ouvert ses portes en mai 2023;
  • La Maison Chapais à Saint-Denis-de la Bouteillerie avec son exposition extérieure Jardin-Mémoire;
  • Le Fort Ingall et son offre de visites audioguidées.

Pour couronner la soirée, un hommage a été rendu à monsieur Pierre Laplante, ex-directeur de Tourisme Bas-Saint-Laurent pour sa longue carrière vouée au développement touristique, tant sur la scène locale, régionale que provinciale ainsi que pour sa contribution exceptionnelle à la place qu’occupe le Bas-Saint-Laurent sur l’échiquier touristique du Québec.

Tourisme Bas-Saint-Laurent remercie son partenaire de premier plan le ministère du Tourisme, ainsi que les partenaires majeurs du colloque : l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, le Boréal Univers gourmand, Québécor Expertise média, les SADC du Bas-Saint-Laurent, Desjardins et Tourisme Rimouski. Les Partenaires de soutien : Tourisme Rivière-du-Loup, Visages Régionaux, Investissement Québec, Pôle d’économie sociale du Bas-Saint-Laurent. 
* Source photos : Jean-François Lajoie.

 

Des cookies sont utilisés pour garantir le bon fonctionnement du site et son optimisation. Les renseignements recueillis nous permettent d’obtenir des mesures de l’audience, tels que le nombre de visiteurs, les pages les plus fréquentées et la technologie utilisée, dans une optique de statistiques et d’amélioration continue.