Site touristique

RÉACTION AU BUDGET – ALLIANCE DE L’INDUSTRIE TOURISTIQUE DU QUÉBEC

Un budget encourageant et cohérent avec les priorités de l’industrie touristique

 L’Alliance de l’industrie touristique du Québec (Alliance) réagit favorablement au budget déposé aujourd’hui par le ministre des Finances du Québec, M. Éric Girard. Dans un contexte économique difficile, l’industrie touristique demeure un secteur économique clé pour le gouvernement.

Dans le cadre des consultations prébudgétaires, l’Alliance avait ciblé trois champs d’action prioritaires et se réjouit que le budget comporte des mesures pour chacun d’entre eux.

logo alliance

Aider nos entrepreneurs face à la pénurie de main-d’œuvre

En 2022, 14 % des postes vacants au Québec étaient dans le tourisme, ce qui en faisait le secteur d’emploi le plus affecté par la pénurie de main-d’œuvre. Cette pénurie a des effets non seulement sur la capacité des entreprises touristiques à offrir le même niveau de services, mais également sur leur rentabilité et leur compétitivité.

Puisque la présence de travailleurs expérimentés est un rouage important du secteur touristique, l’Alliance se réjouit des modifications apportées au Régime de rentes du Québec (RRQ), notamment la possibilité pour les travailleurs de 65 ans et plus de cesser leurs cotisations. Cet ajustement permettra d’optimiser le recours à ce bassin de travailleurs afin de limiter les impacts de la pénurie dans le secteur.

Même si le tourisme est d’abord et avant tout une industrie axée sur le contact humain, les technologies sont aujourd’hui essentielles car elles permettent de bonifier et rehausser la qualité de certaines expériences pour les visiteurs. Le montant de 50 millions de dollars prévu afin de poursuivre l’offensive de transformation numérique contribuera notamment à améliorer les processus d’embauche, mieux intégrer la relève sur le marché du travail et augmenter l’agilité opérationnelle des entreprises.

L’immigration fait également partie des pistes de solutions pour lutter contre la pénurie de main-d’œuvre. L’Alliance salue le montant de 73 millions pour la mise en œuvre d’initiatives visant à augmenter la proportion de personnes immigrantes qui s’établissent dans les régions les plus touchées.

Positionner le Québec comme destination de calibre mondial 

En 2022, le Québec a été la province qui a récupéré le plus rapidement ses visiteurs internationaux par rapport à 2019, avec un taux de 69 % en comparaison de 58 % pour le reste du Canada.

La collaboration avec le ministère du Tourisme, ses partenaires associatifs et les entreprises a permis de déployer une mise en marché agile et performante afin de mieux démarquer la destination sur la scène internationale. Les sommes additionnelles de 21 millions de dollars visant à renouveler l’entente avec l’Alliance sont bien accueillies et permettront de poursuivre cet effort collectif.

Optimiser les leviers financiers d’un secteur économique clé pour le Québec 

Les sommes injectées par le gouvernement dans le secteur touristique sont des investissements rentables qui procurent des retombées économiques importantes. Soutenir l’industrie par des programmes innovants et favorisant la croissance des entreprises est donc prioritaire pour assurer le développement et la prospérité des villes et des régions du Québec.

L’Alliance accueille donc avec beaucoup d’enthousiasme les investissements additionnels de 45 millions de dollars prévus dans le Programme d’appui au développement des attraits touristiques (PADAT) et de 30 millions de dollars dans le Programme d’aide à la relance de l’industrie touristique (PARIT). Ces investissements contribueront à renouveler et à rehausser la qualité des expériences touristiques qui distinguent le Québec et qui sont offertes sur les quatre saisons.

L’Alliance tient également à souligner les mesures qui seront bénéfiques pour l’industrie, notamment le montant de 25 millions de dollars pour appuyer les festivals et événements touristiques, le montant de 15 millions attribué pour la mise en place d’une stratégie en tourisme d’affaires, de même que le montant de 7,5 millions pour renouveler l’accueil touristique au Québec.

Rappelons qu’en 2019, l’industrie touristique québécoise générait plus de 16,4 milliards de dollars dans l’économie dont plus de 4 milliards d’argent neuf en dépenses provenant des touristes internationaux. Avec plus de 25 000 entreprises qui généraient plus de 400 000 emplois, le secteur touristique représentait le troisième secteur d’exportation en importance au Québec.

Lire les recommandations de l’Alliance.

Citation

« Les mesures budgétaires annoncées aujourd’hui démontrent l’importance économique du secteur touristique ainsi que le dévouement de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, envers ses partenaires. Le budget présenté aidera l’industrie touristique à poursuivre sa transformation durable, à continuer de générer des milliards de dollars dans l’économie et à stimuler la fierté au sein des différentes communautés qui accueillent les visiteurs d’ici et de partout dans le monde. »

Martin Soucy, président-directeur général de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec

À propos de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec

Représentant plus de 10 000 entreprises et 50 associations touristiques régionales et sectorielles membres, l’Alliance de l’industrie touristique du Québec (Alliance) est la plus importante fédération provinciale d’affaires spécialisée en tourisme au Canada. Elle incarne la volonté du secteur privé et associatif de valoriser la contribution significative du secteur économique touristique à la vitalité des régions tout en portant la parole au nom de ses membres. L’Alliance réalise également des mandats délégués par le ministère du Tourisme, notamment la mise en marché de la destination sous la marque Bonjour Québec dans le cadre d’un partenariat unique avec l’industrie. Toute l’action de l’Alliance vise à contribuer à faire du Québec une destination touristique durable, responsable et prospère de calibre mondial.

Des cookies sont utilisés pour garantir le bon fonctionnement du site et son optimisation. Les renseignements recueillis nous permettent d’obtenir des mesures de l’audience, tels que le nombre de visiteurs, les pages les plus fréquentées et la technologie utilisée, dans une optique de statistiques et d’amélioration continue.